LA BARAKA OBAMA

. 26 févr. 2007
  • Agregar a Technorati
  • Agregar a Del.icio.us
  • Agregar a DiggIt!
  • Agregar a Yahoo!
  • Agregar a Google
  • Agregar a Meneame
  • Agregar a Furl
  • Agregar a Reddit
  • Agregar a Magnolia
  • Agregar a Blinklist
  • Agregar a Blogmarks




Chouchou actuel des médias américains, cet homme d’apparence svelte, joviale, honnête a depuis l’annonce de sa candidature a la présidence américaine de 2008 pour le compte du parti démocrate tout les faveurs d’ont peut disposer un politicien dans le pays de l’oncle SAM, a savoir des dons millionnaires, des talk shows sur mesure, un soutien considérable de HOLLYWOOD, une biographie assez atypique et j’en passe.
Sur Internet, on peut trouver pas mal d’informations sur ce Mr Obama, 45 ans, né à Hawaii de père Kenyan et mère Américaine (blanche), licencié en droit et relations internationales de Harvard, activiste dans le social depuis plusieurs années a Chicago, marié et père de deux enfants…
Tous ces éléments contribuent à en faire le premier candidat noire a avoir une sérieuse option de devenir président des Etats-Unis et a consolider le phénomène Barack Obama qui semble être bien parti dans une course présidentielle qui s’annonce très différente des deux antérieures qui ont fait couler beaucoup d’encre, notamment sur la vision « spéciale » qu’a la politique américaine sur la démocratie, légitimant entre autre de manière indirecte des attitudes jusqu'à l’instant démocratiquement très contesté chez d’autres pays moins développés politiquement mais qui considère le modèle américain comme repaire politique, d’où l’importance a niveau mondiale de ces élections.
Cette perte de repaire conduit souvent à l’adoption d’aptitude rebelle dans le but de retrouver son nord en s’identifiant a certains groupes idéologiquement extrémiste.
En tout cas, j’espère que cette bouffée d’air politique que demandent de plus en plus d’américains pourra se respirer paisiblement à partir de 2008 comme ça nous pourrons souffler nous aussi un peu.
L’élément le plus révélateur de cette volonté de changement voulu par les américains tient son plus claire exemple en la monté fulgurante de ce jeune sénateur noir de père musulman et mère descendante de Jefferson Davis, un des fondateurs des états confédérés d’Amérique du temps de la guerre de sécession et compagnon de route d’Abraham Lincoln.
A suivre…

3 commentaires:

Larbi a dit…

Il a beaucoup de charisme et une façon très particulière de parler aux gens. Assez atypique comme mec. Cependant faut dire que ses chances de gagner l’investiture sont trop minces. Malheureusement faut plus que la Baraka pour cela.

mehdikan a dit…

Ce qui a attiré mon attention c'est ce changement radical dans le choix des possibles candidats, je m'explique, les américains sont de nature trés réservés a l'heure de choisir leurs représentants au congrés, sénat...même chez les democrates...il n'est pas un héros de guerre,noir,de père musulman,issu d'un milieux modeste...le fait de pousser vers la scéne un personnage si atypique en comparaison aux autres hommes politiques américains montre une réelle volonté de changement de politique, pour ce qui est des chances du mec, elle sont assez minces je le reconnais, n'empêche qu'il reste un assez bon outsider...

Tonton EDDY a dit…

"LA BARAKA OBAMA" étant mulâtre, dans ses veines coule le mélange du sang noir et blanc, l'homme idéal pour réconcilier et pacifier le peuple américain. Avec BARACK OBAMA, il y aura du changement aux Etats-unis et pourquoi pas dans le monde.